LES SYMPTÔMES DE LA MALADIE

Les premiers symptômes de la maladie sont la multiplication des troubles de la mémoire.
Pour autant, tout oubli n’est pas l’apanage de la maladie d’Alzheimer et les personnes âgées souffrent fréquemment de perte de mémoire sans autre cause que les effets de l’âge. Comment dès lors guetter les premiers symptômes réels de la maladie d’Alzheimer? Comment le diagnostic est-il établi avec certitude
?

Les symptômes de la maladie d'Alzheimer se manifestent lentement.

 

Comme on le sait aujourd'hui, la maladie d'Alzheimer n'est pas provoquée par le processus normal du vieillissement. Il s'agit d'une véritable maladie, avec des symptômes, qui impose un diagnostic et une prise en charge adéquate.

Actuellement incurable, la dégénérescence cérébrale progresse le plus souvent vers la démence et la perte d'autonomie. L'évolution de cette maladie est plus ou moins lente et se déclare en général vers 70 ans.
Souvent, la consultation médicale intervient tardivement, lorsque la vie quotidienne de la personne âgée est déjà fortement perturbée. Or, un diagnostic précoce est aujourd'hui essentiel pour freiner l'évolution de cette pathologie et vivre le plus longtemps possible.

Les symptômes de la maladie d'Alzheimer : facteurs de risque
Il est très rare que l'on sache si quelqu'un est atteint d'une maladie d'Alzheimer débutante. Les symptômes de la maladie ne sont pas visibles, ils sont aussi fréquemment minimisés.La famille, les amis et parfois même le médecin de famille d'un patient considèrent que ses problèmes de mémoire sont des suites normales du vieillissement.Le patient lui-même réalise bien que son cerveau ne fonctionne plus tout à fait aussi bien qu'autrefois, mais sans pouvoir interpréter correctement les troubles qui l'affectent.
Lorsqu'aux pertes de mémoire s'ajoutent la difficulté à accomplir les tâches de la vie courante, ainsi que des changements de comportement ou d'humeur, il devient indispensable de consulter un médecin.

Quels sont les signes précurseurs de la maladie d'Alzheimer ?

La multiplication et la coexistence des signes décrits ci-dessous doivent inquiéter l'entourage, même si la personne concernée ne se plaint pas. La reconnaissance de ces signes est importante pour la détection précoce de la maladie et une prise en charge rapide du malade.
Pertes de mémoire qui nuisent aux activités quotidiennes
Les troubles répétés de la mémoire sont le signe le plus souvent révélateur de la maladie d'Alzheimer. Alors que la mémoire des souvenirs d'enfance et lointains est préservée, c'est la mémoire des faits récents qui est d'abord touchée: la personne âgée oublie des rendez-vous, des noms de personnes proches, oublie de terminer ce qu'elle fait, les personnes à qui elle a parlé, répète 20 fois la même choseet cherche ses objets... qu'elle a placé à des endroits inadaptés (sac dans le four...).
Difficultés à accomplir les tâches courantes
Une personne atteinte d'Alzheimer aura par exemple du mal à cuisiner. Souvent, les bonnes recettes de grand-mère pratiquées pendant des années sont soudainement oubliées...
Problèmes d'expression
Souvent, on dit que le patient « cherche ses mots ». Il a du mal a parler clairement, à faire des phrases correctes... L'orthographe et l'écriture aussi deviennent incompréhensibles. Le fonctionnement intellectuel, la logique et le raisonnement sont perturbés.
Changements d'humeur ou de comportement
Sans raison, la personne atteinte d'Alzheimer n'est plus la même : elle se renferme, s'isole et devient moins active. Des changements d'humeur peuvent aussi apparaitre : elle se montre plus irritable, agitée et même agressive. Parfois, elle témoigne d'obsessions maladives, et d'une méfiance exagérée envers son entourage.
Désorientation dans l'espace et dans le temps
Il n'est pas rare que les malades souffrant d'Alzheimer se perdent dans leur propre quartier ou oublient en quelle année nous sommes.
Difficultés face aux notions abstraites
Difficulté à accomplir des opérations abstraites, ex : établir le solde de son compte-chèques.